Bienvenue et merci pour votre visite ! Situé dans un des plus beaux villages de la Haute Lesse, la vieille ferme est un gîte entièrement dédié au repos et au calme.

Coup d'oeil


LA VIEILLE FERME, UNE ANCIENNE Dépendance du château entièrement rénovée

En famille ou entre amis, passez un merveilleux séjour, dans un cadre inoubliable, aux abords du Château :

  • Capacité de logement 17 personnes
  • 7 chambres

Situation


Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.


 Contact :
Route du Château
5580 - Lavaux-Sainte-Anne [Rochefort]

VISITER LA Région



Un moment de détente


Dans un cadre inoubliable, recevez comme si vous étiez à la maison.

 

La vieille ferme peut accueillir jusqu’à 17 personnes maximum.  Le gîte se compose d’un hall d’entrée avec petit salon tv/vidéo, d’une vaste cuisine avec matériel et équipements professionnels type cuisine de restaurant avec possibilité d’y prendre le petit déjeuner tous ensemble, d’une grande pièce principale avec feu ouvert et salon de détente et d’une longue table en chêne pour les repas en famille.

 

Au 1er étage se trouvent 3 chambres triples (3 lits de 90 cm) dont 1 avec salle de bain et 2 avec salle de douche et toilette privatives, une pièce avec sauna et douche, une mezzanine avec table de billard semi-professionnelle ainsi qu’un salon de lecture.

 

Au 2ème étage on trouve 4 chambres (lits de 160 cm) dont 2 avec salle de bain et 2 avec salle de douche et toilette privatives.

 

A l’extérieur, se trouve un parking privatif pour 6 voitures. Un préau et un vaste jardin avec mobilier pour 17 personnes font face au Château de Lavaux-Sainte-Anne.  Un barbecue, un baby foot, un set de badminton et une table de ping-pong sont également mis à votre disposition.

 

Tous les espaces extérieurs sont clôturés et sécurisés.

 

Enfin, tout le rez-de-chaussée dispose d’un accès wifi.  Internet est disponible dans les chambres via un câble ethernet fourni.

 

Un peu d'histoire



Le village de Lavaux-Sainte-Anne, situé près de Rochefort (B), dans la province de Namur, date de l'époque mérovingienne.

 

Lavaux-Sainte-Anne dépendait autrefois de la principauté de Liège. Au 13ème siècle, un château est bâti ainsi qu'une chapelle dédiée à SainteAnne, sans doute dans l'enceinte de ce dernier.

 

Vers 1450, tout Lavaux a été conçu pour retarder l'assaut : douves en eau profonde, digue courbe qui oblige à prêter le flanc, pont-levis, archères, meurtrières, tours rondes offrant moins de prises aux boulets, donjon dominant et refuge ultime en cas de danger.

En 1630, la Renaissance bat son plein et le Baron de Rouveroy abat le flanc nord, aère ainsi la cour, remonte les niveaux et rehausse le château avec briques à profusion, bandeaux, meneaux, coquilles, pilastres et coins de pierre. La ferme fortifiée adjacente date de la même époque.

 

La chapelle Sainte-Anne est démolie et une église paroissiale aménagée plus au centre du village. Après la Révolution Française, le château est mis en vente comme bien national.

Au fil du temps, il change plusieurs fois de propriétaire et sera transmis par la suite à la Ligue des Amis du Château de Lavaux fondée par Madame Lemonnier. La ligue restaurera la vieille demeure qui deviendra un musée de la chasse et sera accessible au public.

Petite anecdote : durant la seconde guerre mondiale, des centaines de caisses étaient déposées secrètement dans les souterrains du château. Elles contenaient des tableaux du Musée de Bruges ainsi que des livres du Musée Plantin d'Anvers. C'est donc très discrètement que les gendarmes de la région surveillaient ces biens précieux.

Les habitants de Lavaux sont dotés du sobriquet les Petias (petites poires sauvages).

 

 

C'est en 1450, Jean II de Berlo a ordonné la construction du château. De siècle en siècle, l'édifice fut renforcé et rénové. Lavaux-Sainte-Anne n'a pas occupé longtemps une position très stratégique.

 

À l'époque romaine, la Famenne était traversée par plusieurs voies secondaires. L'une d'elles, venant de Givet et continuant vers Ave-t-Auffe passait par Lavaux à une centaine de mètres au nord du château. Elle était bordée par des villas comme celles qui ont été découvertes à Genimont ou par des forteresses comme celle d'Eprave. La création de la principauté de Liège va faire de la région de Lavaux une zone frontière avec le duché de Luxembourg voisin. Cette frontière est protégée par des forteresses comme Agimont, Revogne, Lavaux et Rochefort. Les seigneurs de cette époque sont issus de la famille « de Wellin » . La première mention connue de Lavaux date de 1244 ; Jacques de Wellin se titre de Lavaux de son vivant.